Prescott-Russell, le 7 juillet 2020. –  Depuis le 13 mars 2020, le quotidien a beaucoup changé pour nous tous à Valoris. Nous avons pris nos distances physiques afin de protéger la santé de vos familles et de nos équipes de travail. Nous avons rapidement changé nos façons de communiquer et d’intervenir avec vous et comme partout ailleurs dans le monde, nous sommes passés au mode virtuel!

Quoique ce fut une bonne façon pour continuer nos échanges avec vous, nous comprenons très bien que des contacts supplémentaires en personne sont importants. Depuis les dernières semaines, le gouvernement de l’Ontario a engagé une relance économique prudente dans la province; pour notre part, les élans de relance seront quelque peu différents. « La plupart des employés de Valoris habitent Prescott-Russell. Ce sont des gens investis dans leur communauté, autant sur le plan professionnel que personnel. On le voit tout de suite quand on regarde ce qui a été amassé en si peu de temps! », de dire la directrice générale de Valoris, Hélène Fournier.

Dès le début de la crise, nous avons rapidement mis en place un comité. Celui-ci a été créé afin de développer des protocoles pour les services essentiels en tenant compte de la santé des personnes qui reçoivent nos services, nos familles ressources, nos bénévoles et nos équipes de travail. Depuis avril 2020, le comité travaille sur une prochaine étape, soit un plan de relance des services. Ce plan a trois étapes et la première sera du début juillet à la mi-septembre 2020. Durant l’élaboration du plan, le comité a considéré les facteurs de risques, les enjeux de santé publique, les risques de contagion, les congés d’été, les ressources disponibles et les besoins ressentis.À cette fin, cette première étape de relance amène le changement suivant : 

À cette fin, cette première étape de relance amène le changement suivant : Nous allons rehausser les contacts en personne avec vous.

Pour assurer la sécurité de tous, nous privilégions les visites à l’extérieur du domicile de la famille comme première option. Le personnel communiquera à l’avance avec vous pour vérifier si cette option est adaptée et sécuritaire pour tous.

Comme deuxième option, les visites pourraient avoir lieu dans un parc public.

Si ces deux choix ne sont pas possibles, par exemple, un adulte a une santé fragile ou a des besoins complexes, les visites au domicile de l’adulte (résidence de groupe) pourront être permises avec l’approbation d’un superviseur. Les visites à l’extérieur de la résidence de groupe seront privilégiées et si jugé nécessaire par le personnel de Valoris, les visites pourront avoir lieu à l’intérieur de la résidence. Cette dernière option sera exceptionnelle et il y a des procédures particulières à suivre dans ces situations.

Nous voulons vous rassurer que le personnel a reçu des protocoles qui incluent des étapes à suivre afin de voir au déroulement sécuritaire de ces visites. Un membre de notre personnel communiquera avec vous à l’avance pour vous partager les grandes lignes de ce protocole et s’assurer que nous pouvons poursuivre avec l’organisation de la visite.

Nous vous remercions de respecter la distanciation sociale de deux mètres ainsi que les mesures universelles d’hygiène en tout temps. De plus, il est important de noter qu’il est préférable que les regroupements ne dépassent pas 5 personnes. L’échange d’objets, de cadeaux ou de nourriture devra être discuté au préalable avec un membre de notre personnel lors de la planification de la visite. Nous comptons sur vous et votre bon jugement pour faire en sorte que ces visites se déroulent bien.

Nous demeurerons prudents dans les prochaines semaines. Nous tenons absolument à maintenir les relations tout en étant soucieux de la santé de tous.

D’ici là, nous vous remercions pour tous les efforts que vous avez déployés dans les dernières semaines et les derniers mois pour maintenir vos relations familiales. Vous avez fait une différence importante !

Nous vous souhaitons de passer un bel été et de profiter de tous les moments avec vos familles et proches.

 

Beverly Byrne Reitsma
Directrice des services cliniques