Enseignement par la douceur

L’Enseignement par la douceur est basé sur la psychologie de l’interdépendance humaine. Elle demande au travailleur une introspection sur son esprit de douceur afin de trouver des moyens pour réconforter et exprimer un amour inconditionnel envers ceux privés d’une vie familiale et communautaire. Le rôle du travailleur est critique. Il doit prendre conscience de son approche et requiert un engagement profond pour faire des changements, tant sur le plan personnel que sur le plan social. L’Enseignement par la douceur commence avec soi : la chaleur humaine, la volonté de donner sans aucune attente et le désir de tisser des liens avec les plus démunis de notre société.

Cette pédagogie est basée sur quatre sentiments essentiels : la sécurité, l’amour, l’affection et l’engagement. Les intervenants doivent veiller non seulement à la sécurité des gens qu’ils desservent, mais avant tout, ces gens doivent se sentir aimés et en sécurité.

L’Enseignement par la douceur est une approche centrée sur l’amour inconditionnel, et reconnaît que plusieurs personnes souffrent et gardent en souvenir des sentiments de méfiance et de peur. Au lieu de se concentrer sur les comportements inappropriés, l’objectif principal est d’aider les gens à développer un sentiment d’appartenance, de camaraderie et de communauté.

Lien utile

FIT (Feedback Informed Treatment)

L’intervention guidée par la rétroaction (IGR) est une approche utilisée pour évaluer et améliorer la qualité et l’efficacité des services humains. L’IGR n’adhère à aucune technique fixe et exige que l’intervenant demande formellement à ses clients de la rétroaction sur la qualité de l’alliance et des résultats de l’intervention sur leur bien-être. Ces informations permettent aux intervenants de modifier la livraison de service afin de répondre aux besoins des clients.

Deux mesures sont utilisées : l’échelle d’évaluation des résultats (ORS) et l’échelle d’évaluation de la session (SRS). L’ORS mesure le bien-être du client et le SRS mesure l’alliance. Les échelles sont toujours interprétées selon la perspective du client.

Pendant 18 mois, Valoris a piloté l’outil IGR dans tous ses mandats de services. Le pilotage a démontré la validité, la pertinence et l’utilité de l’approche dans l’amélioration de la qualité des services offerts. L’IGR est maintenant utilisée quotidiennement dans les services cliniques. La plupart des employés de première ligne ainsi que l’équipe de gestion clinique ont suivi la formation.

Lien utile

interRAI - Santé mentale enfant adolescent (SMEA)

L’outil de mesure interRAI SMEA est un outil multidisciplinaire permettant d’évaluer la santé mentale des enfants et jeunes de 4 à 17 ans qui sont référés à des services communautaires.

Cet outil est toujours utilisé lors de la rencontre initiale. L’intervenant communautaire mène une entrevue semi-structurée avec l’enfant et sa famille afin de discuter des événements de la vie ayant un impact sur la santé mentale des enfants et des jeunes. L’outil fournit un résumé des besoins de l’enfant et de sa famille permettant d’établir ensemble un plan de services.

interRAI SMEA dirige le service rendu. Les données décrivent la présentation, la performance et la capacité de l’enfant ou de l’adolescent dans plusieurs sphères de sa vie. Certaines données servent de seuil pour la planification des services. Le SMEA peut être utilisé avec le SMEA-D (Dépistage) pour identifier les enfants et adolescents nécessitant une évaluation plus complète.

Qualité des conditions et expériences de vie (QCEV)

QCEVCe qui est mesuré attire l'attention et ainsi, l'outil d'évaluation «Qualité des conditions et expériences de vie» (QCEV, prononcé KEV) évalue si l'intervention d'un service fait une différence réelle et tangible dans la vie des clients. Le but de l'intervention est de permettre à la personne de mener une vie pleine et de bénéficier des bonnes choses de la vie. L'objectif de cet instrument est de permettre à l'intervenant d'évaluer si ses interventions sont efficaces et, s'il y a lieu, de les modifier.

QCEV comprend 12 mesures d'évaluation de la qualité des conditions et expériences de vie du client sur 4 dimensions: besoins de bases, famille et amis, contribution et participation sociale et dépendance aux services professionnels.

Référence bibliographique
Lemay, Raymond et Madeleine Lalonde. 2014. Évaluation de la qualité des conditions et expériences de vie QCEV. 2e Édition. Les Presses Valor. Plantagenet, ON.

S'occuper des enfants (SOCEN)

L’idée derrière cette approche consiste à évaluer la tolérance des enfants aux soins reçus (leur adaptation positive à la négligence ou aux abus subis antérieurement) en fonction de leur aptitude à atteindre les indicateurs des sept dimensions du développement positif. Ces enfants sont comparés aux enfants de la population générale. Les résultats des évaluations permettent aux travailleurs sociaux et aux administrateurs de plaider pour des changements qui aient vraiment un impact dans la vie de ces enfants. Depuis 2007, toutes les sociétés de l'aide à l'enfance en Ontario utilisent cette approche.  (Source - Université d'Ottawa)

Liens utiles

Triple P (Pratiques parentales positives)

triple P fraTriple P est un programme d'apprentissage et de compétences parentales visant à promouvoir des relations positives entre les parents et leurs enfants et/ou adolescents.

Triple P permet aux parents d'apprendre des outils parentaux efficaces pour améliorer les problèmes de comportement qu'ils vivent avec leurs enfants et/ou adolescents. Cliquez ici pour en apprendre davantage.

Valorisation des rôles sociaux (VRS)

La Valorisation des rôles sociaux une théorie psychosociale qui propose que l’attribution de rôles sociaux valorisés augmente les chances qu’une personne dévalorisée ait accès aux bonnes choses de la vie.

Liens utiles