Les placements permanents

Certains enfants ont besoin de placements permanents, soit jusqu'à l'âge de la majorité. Certaines personnes hésitent à devenir parents d'accueil par crainte de vivre des séparations pénibles avec des enfants auxquels ils se seraient attachés. Pour ces gens ou ces familles, il est possible de devenir famille d'accueil pour des enfants en placement permanent. Dans ces situations, les risques de subir une séparation déchirante sont minces. Certains des enfants en placement permanent continuent d'avoir des visites avec leurs parents biologiques, mais leur placement est néanmoins permanent, soit jusqu'à l'âge adulte. D'autres enfants n'ont plus de contacts avec leur famille biologique et leur famille d'accueil devient leur principale et unique famille.

Les placements à court terme ou à moyen terme

Certaines personnes préfèrent s'engager intensivement auprès d'un enfant, mais pour une période de temps limitée. Elles jouent un rôle crucial durant un temps limité dans la vie de ces enfants et les accompagnent vers une nouvelle vie (p. ex. : l'adoption) ou vers un retour à la vie qu'ils avaient dû laisser (p. ex. : retour chez leurs parents biologiques). Il est possible d'être famille d'accueil à ce titre, soit en demandant d'avoir des enfants qui nécessitent un placement à temps plein, mais à durée limitée. C'est ce qu'on appelle les placements à court terme et à moyen terme.

Les placements de répit

Il est possible d'être famille d'accueil sur une base partielle avec un investissement de temps limité. Ceci convient aux gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s'engager à temps plein, mais qui veulent aider un enfant. Ce genre d'investissement peut être tout aussi valorisant et satisfaisant pour l'enfant que pour les adultes concernés, sans pour autant demander un engagement de temps considérable. Ce type de placement a pour objectif d'offrir un répit aux familles d'accueil qui s'engagent de façon permanente.

L'accueil d'enfants avec des besoins spéciaux

Certaines personnes démontrent des affinités à s'occuper d'enfants avec des besoins spéciaux, soit au niveau physique ou intellectuel. Le degré et la diversité des conditions de ces enfants sont aussi variables qu'il y a d'enfants. Certains handicaps sont légers, d'autres plus lourds ou plus sévères. Des services sont en place pour épauler les familles qui choisissent de prendre soin de ces enfants. Encore là, les services varient selon les besoins individuels de chacun. Valoris pour enfants et adultes est toujours à la recherche de gens prêts à s'engager auprès d'enfants avec des besoins spéciaux. La durée de leur placement est variable. Il n'est pas nécessaire d'avoir de l'expérience ou avoir suivi de la formation en matière de besoins spécialisés. Il est toutefois nécessaire d'avoir une volonté d'apprendre, de comprendre et de soutenir adéquatement l'enfant en question.

Les placements en famille d'accueil en vue d'adoption

Les placements en famille d'accueil en vue d'adoption : certains enfants sont adoptés par l'entremise de Valoris. Il y a cependant une pénurie de familles désirant adopter un enfant plus âgé (6 à 16 ans), un enfant avec des besoins spéciaux (physiques, intellectuels ou émotifs) ou une fratrie de trois enfants ou plus. Certaines familles auraient énormément à offrir à ces enfants, mais elles ne réalisent pas qu'il existe un tel besoin dans Prescott-Russell. Les demandes de personnes célibataires ou en couple sont bienvenues. Il est également possible de devenir famille d'accueil en vue d'adoption. Ainsi, notre organisme favorisera, auprès de cette famille, le placement d'enfants pour lesquels la possibilité d'être admissibles à l'adoption est élevée. Ceci évitera à l'enfant un déménagement déchirant, une fois qu'il sera légalement libre pour l'adoption.

Les placements d'urgence en foyer d'admission

Certains enfants et adolescents arrivent en famille d'accueil en situation d'urgence, avec parfois, seulement quelques heures de préavis. En attendant qu'une famille d'accueil régulière puisse être identifiée pour eux, il est parfois nécessaire de les placer en foyer d'admission. Ces familles, spécialement désignées, acceptent d'être en appel le jour et à tour de rôle la fin de semaine et en soirée, selon les modalités d'un horaire préétabli dans le but d'offrir un placement immédiat à ces jeunes. En plus de l'aide financière et professionnelle déjà fournie à toutes les familles d'accueil, ces familles bénéficient d'aide financière additionnelle et de soutien. Toutefois, un des parents doit être à la maison à temps plein afin de pouvoir s'acquitter de son rôle efficacement. Grosso modo, la famille d'admission offre une famille ou un milieu de vie substitut à un enfant, mais pour une période se limitant généralement à un mois et ne dépassant pas trois mois. Elle devient experte en matière d'évaluation des besoins des enfants, conseille et assiste dans l'intégration de l'enfant dans sa famille d'accueil régulière ou dans sa réintégration dans son milieu naturel.

Les placements en chambres et pensions ou en appartements semi-supervisés

Pour certaines personnes, la responsabilité de parents auprès d'un enfant ou d'un jeune adulte ne correspond pas à leur style de vie ou à leurs aspirations. Cependant, certains ont une chambre ou un appartement libre et ont quelques heures à offrir chaque semaine pour agir comme mentors et offrir un encadrement, de l'appui ou des conseils à un jeune, sans toutefois en être entièrement responsable. Bref, ces personnes peuvent offrir un logement sous forme de chambre et pension ou d'appartement semi-supervisé, pour les adolescents, les jeunes adultes ou encore, les adultes vivant avec un handicap de développement, mais qui sont autonomes.

L'accueil d'adolescents - toujours un besoin urgent

Valoris pour enfants et adultes de Prescott-Russell est toujours à la recherche de parents d'accueil prêts à accueillir et à s'investir auprès d'adolescents en placement, que ce soit à court terme, à moyen terme ou à long terme. Les ados sont à un tournant de leur vie et l'impact d'une famille investie peut faire toute la différence par rapport à leur cheminement. Le besoin le plus criant à Valoris est en fonction de familles prêtes à accueillir des jeunes qui présentent des troubles de comportement plus sérieux, émanant souvent d'un mal de l'âme profond. Ces jeunes, souvent perturbés par des années d'abus de tout genre, d'instabilité, de rejet ou de négligence ont désespérément besoin de gens qui vont finalement croire en eux et les soutenir. Malheureusement, la plupart du temps, il semble que peu de gens veulent s'investir auprès de ces jeunes. Ceci est encore plus dramatique lorsqu'on considère que beaucoup de gens ont beaucoup à leur offrir. Nous ne demandons pas aux gens d'être spécialistes en la matière ni de faire des miracles. Ce qui importe le plus, c'est l'écoute, l'accompagnement et l'engagement inconditionnel, et ce, pour aussi longtemps que le jeune en aura besoin.